L’expérience de l’aide alimentaire : quelle(s) alternative(s) ?

Agathe Osinski

p. 52-57

References

Bibliographical reference

Agathe Osinski, « L’expérience de l’aide alimentaire : quelle(s) alternative(s) ? », Revue Quart Monde, 253 | 2020/1, 52-57.

Electronic reference

Agathe Osinski, « L’expérience de l’aide alimentaire : quelle(s) alternative(s) ? », Revue Quart Monde [Online], 253 | 2020/1, Online since 01 September 2020, connection on 05 July 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8460

Durant une année, ATD Quart Monde en Belgique a mené une recherche sur l’aide alimentaire avec la Fédération des Services Sociaux (FdSS) et l’Université catholique de Louvain (UCL). Ce projet, réalisé en Croisement des savoirs, aura mis en évidence une série de situations violentes et dégradantes qui surviennent dans les services d’aide alimentaire. Cette recherche est le fruit d’une réflexion et analyse commune de militants Quart Monde, travailleurs actifs dans l’aide alimentaire, et chercheurs universitaires. Le rapport issu de cette recherche rend visible la résistance à une pauvreté qui persiste toujours à Bruxelles. Il propose en outre des pistes de réflexions et des idées concrètes pour faire face aux limites d’un système dont l’existence même interpelle et choque.

Index géographique

Belgique

Nous sommes en 2020 et nous vivons sur un continent qui n’a jamais produit autant de nourriture, dans un pays qui n’a jamais été aussi riche, avec une population qui n’a jamais eu autant de choix et de diversité dans la manière de s’alimenter.

Et pourtant, dans ce même pays, environ 450 000 personnes – soit près d’1 personne sur 20 – se rendent dans des organisations qui distribuent des colis et des repas chauds parce qu’elles n’ont pas les moyens d’aller faire leurs achats dans des magasins et des marchés, sans parler de fréquenter des restaurants ou de s’offrir des produits issus de l’agriculture biologique ou du commerce équitable. Dans une société qui valorise la liberté et l’autonomie, et promeut un choix toujours plus grand quant aux produits alimentaires, ces personnes se voient contraintes de dépendre de la charité pour survivre. Elles se tournent alors vers un des lieux qui forment le vaste circuit de l’aide alimentaire à Bruxelles. Celui-ci est composé d’une quarantaine de...

1 Le « Croisement des savoirs » est une dynamique permettant de créer les conditions pour que le savoir issu de l’expérience de vie des personnes qui

2 Le photo-langage est utilisé pour faciliter l’expression et l’échange en groupe en s’appuyant sur des images. Il permet un travail sur les

3 Cet outil est utilisé pour analyser des situations vécues par les participant.e.s, qui leur posent question. Chacun produit un écrit personnel

4 Le théâtre-forum est une technique du Théâtre de l’Opprimé. Les acteurs jouent une brève scène illustrant une situation d’oppression ou d’

5 Pour aller plus loin : ATD Quart Monde, Fédération des Services Sociaux, Université de Louvain (2019), L’expérience de l’aide alimentaire : Quelle(s

Agathe Osinski

Après des études en politique comparée à la London School of Economics et en économie à l’Université Catholique de Louvain, Agathe Osinski a eu diverses expériences professionnelles (journalisme, évaluation de politiques publiques…) avant d’entamer un doctorat en sciences politiques et sociales (UCLouvain). Elle étudie les questions en lien avec la transdisciplinarité, ou comment faire de la recherche dans le contexte de crise écologique et sociale. Elle est alliée d’ATD Quart Monde depuis l’adolescence.

CC BY-NC-ND