Ministère de la Culture, Bibliothèques publiques et Illettrisme

Paris, Direction du Livre et de la Lecture, 1986, 80 pages

Claire Fondet

Bibliographical reference

Ministère de la Culture, Bibliothèques publiques et illettrisme, Paris, Direction du Livre et de la Lecture, 1986 ,80 pages

References

Electronic reference

Claire Fondet, « Ministère de la Culture, Bibliothèques publiques et Illettrisme », Revue Quart Monde [Online], 123 | 1987/2, Online since 01 March 1988, connection on 28 February 2024. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8695

Le Groupe Permanent de Lutte contre l’Illettrisme (G.P.L.I.) a réuni divers articles qui montrent comment le combat des plus pauvres pour le savoir préoccupe et concerne les professionnels de la lecture - ici les bibliothécaires.

Plusieurs expériences sont relatées : l’accueil d’un groupe de femmes illettrées pour un stage d’accès à la lecture ; les tentatives de plusieurs bibliothèques pour transformer les classifications, en rapport avec les centres d’intérêt des lecteurs.

L’un des articles, intitulé « La Bibliothèque municipale de Créteil et ATD Quart Monde » présente l’expérience de Biblimesly.

Après 12 ans de présence sur le terrain, ATD a sollicité de la mairie la reprise de son activité autour du livre, par le biais d’une association où le Quart Monde reste représenté, veillant à ce que priorité soit donnée aux enfants défavorisés.

« Pour réaliser un tel projet, dit une animatrice, nous avons dû écouter ces enfants et adapter nos méthodes d’accueil et de travail en fonction de leurs demandes. Nos objectifs ont pris peu à peu une autre dimension : il ne s’agit plus seulement d’accueillir ce public, mais de participer aussi à son insertion culturelle et sociale, ainsi qu’à la reconnaissance de son identité... Aujourd’hui, les bibliothèques ne peuvent se contenter d’accueillir le public habituel des lecteurs. Il faut que nous tous, bibliothécaires, tournions nos efforts vers les non-lecteurs.

Notre objectif reste celui-ci : une bibliothèque ouverte à tous, et surtout pour tous.

Claire Fondet

By this author

CC BY-NC-ND