Un chemin de modestie

André Henry

p. 29-34

References

Bibliographical reference

André Henry, « Un chemin de modestie », Revue Quart Monde, 254 | 2020/2, 29-34.

Electronic reference

André Henry, « Un chemin de modestie », Revue Quart Monde [Online], 254 | 2020/2, Online since 01 December 2020, connection on 20 September 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8787

En 1936, le gouvernement du Front Populaire faisait adopter en France la loi créant les congés payés. En 1981, le premier gouvernement de François Mitterrand comptait en ses rangs, en la personne de l’auteur, un ministre du Temps libre, qui nous livre aujourd’hui ses réflexions sur cette expérience de vie.

J’avais 20 ans en 1944. J’ai l’habitude de dire à mes amis que je suis « un homme des bois ». Né dans une écluse vosgienne en bordure de la forêt, éloigné de tout, sans papa ni grand-père, élevé par une grand-mère éclusière, sans maman présente dès mes 12 ans, mon enfance, pourtant heureuse, a été marquée par le travail, la pauvreté, la fierté. Le travail d’éclusier, souvent épuisant et la nécessité de subvenir seuls ou presque à tous nos besoins, à cette époque, ont sans doute forgé ma sensibilité à la condition sociale, aux inégalités sociales, aux indifférences sociales. Et plus encore au rôle majeur de l’instruction et de l’éducation pour tenter de réduire ces inégalités et de rendre maîtres de leur vie les femmes et les hommes de notre temps. Mais je ne serais parvenu à rien sans ma maîtresse d’école, sans mes maîtres du Cours Complémentaire (il n’y avait pas de collège dans ce petit coin des Vosges), sans mes profs de l’École normale d’instituteurs et sans ces militants syndic...

1 La Fédération de l’Éducation nationale (FEN) était une organisation professionnelle française, concernant à l’origine les personnels de l’Éducation

2 Voir p. 59.

André Henry

André Henry, né le 15 octobre 1934 à Fontenoy-le-Château (Vosges), est instituteur, syndicaliste, militant associatif et homme politique français. Il a été notamment secrétaire général de la Fédération de l’Éducation nationale (FEN) de 1974 à 1981, puis ministre du Temps libre sous la présidence de François Mitterrand entre 1981 et 1983.

CC BY-NC-ND