Pour des politiques publiques à long terme et sans perdants

Geneviève De Coster, Christine Saincy and Baptiste Bouju

p. 34-38

References

Bibliographical reference

Geneviève De Coster, Christine Saincy and Baptiste Bouju, « Pour des politiques publiques à long terme et sans perdants », Revue Quart Monde, 256 | 2020/4, 34-38.

Electronic reference

Geneviève De Coster, Christine Saincy and Baptiste Bouju, « Pour des politiques publiques à long terme et sans perdants », Revue Quart Monde [Online], 256 | 2020/4, Online since 01 June 2021, connection on 17 January 2021. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10086

Les auteurs ont proposé aux membres du Pôle politique France de réfléchir à ce que la crise sanitaire actuelle peut nous apprendre pour « le monde d’après », sur des thèmes tels que : Habiter, Être maître de sa vie, Face au progrès ne laisser personne de côté, Bâtir une société avec tous. Plus d’une vingtaine de personnes ont contribué aux quatre groupes de travail thématiques qui se sont réunis entre avril et juin 2020.
Dans cette synthèse nous ferons le choix de rapporter essentiellement les propositions dégagées par ces groupes, en nous attardant moins sur l’« état des lieux » du vécu des populations les plus pauvres pendant la phase de confinement, même si cela a été le point d’ancrage de toutes les réflexions.

Habiter relève de la vie, c’est un droit universel car intrinsèquement lié à l’humain. Un droit qui s’inscrit dans un corps humain, une personne et dans un corps social et un environnement respectueux de la nature. Le droit d’habiter quelque part est lié au droit à l’existence et en aucun cas à la nationalité ou au statut : qu’on soit Français ou étranger, avec ou sans papiers, ce droit est inaliénable. Si les personnes « sans-abri » sont particulièrement visibles, nombreuses sont les familles mal-logées, vivant dans des logements insalubres, entassées à la périphérie des villes dans des quartiers que l’on dit de « non-droit », et n’ayant choisi ni le lieu, ni l’environnent de leur habitation.

Le confinement a été un miroir grossissant de ce qui existait déjà et de l’absence de mesures à long terme qui auraient dû être prises bien avant. L’Institut de recherches économiques et sociales (IRES) estime ainsi qu’entre 6 et 7 millions de personnes pourraient connaître des difficultés à pa...

1 Voir le site www.ires.fr

2 Cour européenne des droits de l’homme.

3 Commission nationale consultative des droits de l’homme.

4 Rapport inter-associatif sur les difficultés d’accès au parc social des ménages à faibles ressources. Voir le site www.atd-quartmonde.fr

5 Expérimentation visant à résorber le chômage de longue durée. Voir le site www.tzcld.fr

6 Cf. Rapport DRESS sur le taux de non recours.

7 Voir le livre de Cynthia Fleury : La fin du courage, Éd. Fayard, 2010.

8 CESER : Conseil Economique Social et Environnemental Régional.

9 https://www.atd-quartmonde.org/nos-actions/penser-agir-ensemble/universite-populaire/

10 https://www.atd-quartmonde.fr/nos-actions/reseaux-wresinski/croisement-des-savoirs/le-croisement-des-savoirs-et-des-pratiques/

Geneviève De Coster

Geneviève De Coster, qui représentait ATD Quart Monde au sein de la Commission nationale consultative des droits de l’homme.

Christine Saincy

Christine Saincy, alliée, constitue l’équipe d’animation du Pôle politique ATD Quart Monde France.

Baptiste Bouju

Baptiste Bouju, en découverte du volontariat, constitue l’équipe d’animation du Pôle politique ATD Quart Monde France.

CC BY-NC-ND