En France, un million d’enfants dans des familles pauvres

Conseil de l’emploi, des revenus et de la cohésion sociale

References

Electronic reference

Conseil de l’emploi, des revenus et de la cohésion sociale, « En France, un million d’enfants dans des familles pauvres », Revue Quart Monde [Online], 190 | 2004/2, Online since 05 November 2004, connection on 27 October 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/1291

Avec leurs familles, ces enfants vivent aujourd’hui l’injustice et l’exclusion. Les difficultés d’emploi de leurs parents n’expliquent pas tout. Les transferts sociaux ne compensent pas suffisamment le coût supplémentaire de chaque enfant.

Index de mots-clés

Enfance, Famille

Index géographique

France

Dans son récent rapport, le Conseil de l’emploi, des revenus et de la cohésion sociale (CERC) examine cette situation, la compare avec les pays de l’Union européenne et analyse les politiques poursuivies par certains d’entre eux.

Si rien n’est fait, les enfants pauvres d’aujourd’hui reproduiront, devenus adultes, la pauvreté de leurs parents.

Le CERC conclue en proposant un programme de lutte contre la pauvreté des enfants. En voici quelques points essentiels :

- « L’effort principal doit porter sur l’amélioration de l’emploi pour les catégories les plus menacées : accès à l’emploi et à un emploi de qualité suffisante en termes de niveaux de rémunération, de stabilité et permettant de concilier l’exercice des responsabilités parentales essentielles au développement des enfants et des adolescents.

- Mais une politique mettant en premier l’emploi ne peut ignorer que certains, sans doute parmi les plus défavorisés, ne pourront atteindre cet objectif. Il est ainsi nécessaire de chercher à améliorer les revenus des familles avec enfants qui resteraient dépendantes des revenus d’assistance.

- Enfin, des politiques particulières doivent viser à compenser l’impact sur les enfants des facteurs qui contribuent à la pauvreté des parents mais agissent aussi directement sur le devenir des enfants. Ceci concerne, à tout le moins, la lutte contre l’échec scolaire et les discriminations liée aux origines.

La préparation de l’avenir est au cœur des discours publics. Or, il ne peut y avoir, tant du point de vue de la solidarité que de l’efficacité, meilleur investissement dans l’avenir que celui permettant à chaque jeune Français d’être doté des moyens de son épanouissement personnel et de sa participation active au progrès de la société. »

Ce rapport peut être trouvé en ligne sur les sites :

www.cerc.gouv.fr et www.ladocumentationfrancaise.fr

CC BY-NC-ND