Pauvreté et transition écologique

Participants aux Universités populaires Quart Monde

p. 10-14

References

Bibliographical reference

Participants aux Universités populaires Quart Monde, « Pauvreté et transition écologique », Revue Quart Monde, 250 | 2019/2, 10-14.

Electronic reference

Participants aux Universités populaires Quart Monde, « Pauvreté et transition écologique », Revue Quart Monde [Online], 250 | 2019/2, Online since 01 December 2019, connection on 16 October 2019. URL : https://www.revue-quartmonde.org/7990

En 2015, l’Université populaire Quart Monde d’Île de France ayant pour thème Changements climatiques, tous concernés ? a eu la chance d’accueillir comme invité Jean Jouzel. Ce grand climatologue, membre du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat à l’ONU (GIEC) a pu expliquer les phénomènes climatiques et le rôle joué par l’humain dans les transformations environnementales, ainsi que les risques encourus pour notre planète.

Les participants avaient préparé en se posant une question sous forme de provocation :

Est-ce que ce sont les pauvres qui polluent le plus ?

Les réponses données :

« Nous on n’a pas de voitures, on marche à pied.
On habite dans des lieux éloignés sans transport en commun.
On est obligé d’avoir une voiture car on habite loin de notre travail.
On a de vieilles voitures mais on roule moins.
On ne prend pas l’avion pour partir en vacances.
Pour nous la vie est plus dure, on gaspille moins.
On est obligé de se limiter sur l’alimentation.
On a moin...

1 Créé en 2007 sous l’impulsion de Pierre Rabhi, Colibris se mobilise pour la construction d’une société écologique et humaine. L’association place le

Participants aux Universités populaires Quart Monde

Depuis plusieurs années des personnes en situation de grande pauvreté ont eu l’occasion de réfléchir aux bouleversements climatiques. Extraits de plusieurs Universités populaires Quart Monde dans différents pays.

CC BY-NC-ND