Le projet ECCOFOR

François Foucquart

p. 37-40

References

Bibliographical reference

François Foucquart, « Le projet ECCOFOR  », Revue Quart Monde, 253 | 2020/1, 37-40.

Electronic reference

François Foucquart, « Le projet ECCOFOR  », Revue Quart Monde [Online], 253 | 2020/1, Online since 01 September 2020, connection on 05 July 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8448

En France, les Écoles de production visent une insertion profes- sionnelle par l’apprentissage d’un métier, sur la base de fondamentaux destinés à gagner la réussite des élèves les plus en difficulté et à s’adapter au maximum aux forces et faiblesses de chacun. Exemple d’ECCOFOR, dans le Jura.

Index de mots-clés

Jeunesse

La genèse du projet ECCOFOR s’ancre dans un constat et des rencontres, comme souvent !

En 2010, Annie, institutrice auprès de jeunes de la communauté du Voyage, constate qu’après l’école primaire, les élèves poursuivent leur instruction avec le CNED (Centre national d’Enseignement à distance), mais celui-ci leur est inadapté sans un accompagnement spécifique. Soucieuse de leur permettre de s’insérer dans une vie professionnelle, elle recherche des entreprises qui acceptent d’accueillir ces jeunes pour un stage de découverte. C’est ainsi qu’elle fait la connaissance de Claude, ancien chef d’entreprise dans la vente et le montage de pneumatiques sur tous types de véhicules, de même que dans le recyclage de pneus mis au rebut alors qu’ils ne sont pas usés. Ce type d’activité peut correspondre aux jeunes de la communauté du Voyage, mais comment procéder ?

En faisant part de leur préoccupation, Claude, Annie et son mari Jean-Yves (enseignant aussi) découvrent l’existence des Écoles de prod...

François Foucquart

François Foucquart est président d’ECCOFOR et administrateur de la Fédération nationale des Écoles de production (FNEP).

CC BY-NC-ND