Conscience et loisir

Régis Hannart

p. 45-49

References

Bibliographical reference

Régis Hannart, « Conscience et loisir », Revue Quart Monde, 254 | 2020/2, 45-49.

Electronic reference

Régis Hannart, « Conscience et loisir », Revue Quart Monde [Online], 254 | 2020/2, Online since 01 December 2020, connection on 16 July 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8794

Pour échapper à des réalités difficiles et incomprises, l’auteur a d’abord pratiqué les distractions offertes par la société de consommation. Des ateliers culturels expérimentés avec ATD Quart Monde lui ont ouvert d’autres perspectives, qui donnent sens à la vie.

Texte écrit avec l’aide de Jacqueline Page, artiste-volontaire d’ATD Quart Monde.

Comme l’écrit Benoît-Joseph Pons : « L’inaptitude aux loisirs est “Sœur du désespoir” et disqualifie la devise “Travailler pour ne pas désespérer” ».

Ma trajectoire, fortement ébranlée par des circonstances dont je ne suis pas responsable, m’avait enjoint de me considérer en fonction des autres et des circonstances extérieures. Elle m’a orienté vers ces formes de « loisirs » pervertis au profit d’une société consumériste, basée sur la rentabilité immédiate, sans référence à l’éthique. Or j’ai pu constater au fil du temps que se divertir ne signifie pas que l’on y trouve une quelconque satisfaction, si ce n’est celle de croire que l’on est acteur de ses désirs alors que le plus souvent on se retrouve dominé par eux.

Notre lien avec l’univers

J’ai découvert plus tard que les loisirs peuvent être des temps de contemplation face à une accélération des temps d’obligations, de contraintes, d’engagements ou d’actions. Ce temps de contemplation incite à approfondir une réflexion qui s’affine ...

1 Benoît-Joseph Pons, L’économie monastique. Une économie alternative pour notre temps, Éd. Peuple Libre, 2018.

2 Massif montagneux de Bretagne où se tient un atelier culturel animé par J. Page, volontaire permanente d’ATD Quart Monde.

Régis Hannart

Enfant, Régis Hannart a été placé dans des lieux de vie alternatifs où il a vécu des atteintes à son identité et à sa dignité qui ont laissé des traces. Ayant réussi à obtenir un CAP de vente en bois et matériaux, il se débat toujours dans la précarité à cause de son histoire non reconnue et de l’anonymat des maltraitances institutionnelles. Engagé avec ATD Quart Monde depuis les années 1990, il se définit comme chercheur de pardon et de vérité, à travers ses lectures, sa foi et ses engagements.

CC BY-NC-ND