Les villages de Dieu

Emmelie Prophète and Marie-Odile Diot

p. 51-52

References

Bibliographical reference

Emmelie Prophète and Marie-Odile Diot, « Les villages de Dieu », Revue Quart Monde, 260 | 2021/4, 51-52.

Electronic reference

Emmelie Prophète and Marie-Odile Diot, « Les villages de Dieu », Revue Quart Monde [Online], 260 | 2021/4, Online since 01 June 2022, connection on 19 January 2022. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10500

Propos recueillis par Marie-Odile Diot.

RQM : Comment avez-vous été amenée à écrire ce livre Les villages de Dieu ?

E. P. : En 2014, j’écoutais un reportage à la radio où un membre de gang expliquait comment lui et les membres du gang avaient assassiné froidement le chef de gang ; il expliquait de manière décomplexée comment ce dernier avait reçu une balle, puis une seconde balle…, et cela m’avait frappé que des jeunes personnes puissent en arriver à tuer aussi froidement et l’expliquer comme si c’était un fait normal. Les raisons qu’il invoquait pour expliquer l’assassinat : « L’autre ne partageait pas équitablement l’argent, il ne leur donnait pas assez de bière… » Il n’y a pas eu de suites, il n’y a pas eu d’enquête. Il y en a donc qui avaient le droit de tuer… Je me suis mise à écouter et à lire tout ce qui paraissait sur les gangs, et tous les jours il se passe quelque chose (quand les gangs s’affrontent ou lors d’enlèvements).

Je me disais : « Il doit quand même y avoir des gens bien qui vivent dans ces cités, qui sub...

Emmelie Prophète

Née à Port-au-Prince et très engagée dans son pays, Emmelie Prophète est poète, journaliste et romancière. Son livre Les villages de Dieu (Éd Mémoire d’encrier, 2021, 213 p.) nous fait découvrir de l’intérieur la vie des quartiers les plus pauvres de Port-au-Prince, où les gangs sévissent. Au travers des personnages issus du quotidien, elle nous entraîne dans l’univers souvent trop ignoré des « petites gens » et nous donne à comprendre quel destin humain se joue là, porteur d’espoir et de désespoir. La Revue l’a rencontrée lors d’un récent passage en France.

Marie-Odile Diot

By this author

CC BY-NC-ND