La voix de ceux qui crient (2)

Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky

p. 50-56

References

Bibliographical reference

Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, « La voix de ceux qui crient (2) », Revue Quart Monde, 250 | 2019/2, 50-56.

Electronic reference

Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, « La voix de ceux qui crient (2) », Revue Quart Monde [Online], 250 | 2019/2, Online since 01 December 2019, connection on 16 October 2019. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8019

Propos recueillis par Marie-Odile Diot (M-O. D.) et Jean Tonglet (J.T.). La première partie de cette interview a été publiée dans la Revue Quart Monde nº 249, sous le même titre, p. 56.

Marie-Caroline Saglio (M-C. S.) : … Pour raconter ces histoires traumatiques, il n’y a pas de mot, pas de partage possible parce qu’on est complètement renvoyé à l’horreur qu’on a vécue, traumatisante. C’est la raison pour laquelle on dit que le trauma coupe le sujet de ses relations d’objet et le renvoie à lui-même et à cette forme de violence continue.

J. T. : Il n’y a pas de mot, c’est indicible, et pourtant il y a une injonction à raconter dans les administrations ?

M-C. S. : Voilà ce grand malentendu qui fait qu’on demande aux personnes d’avoir un discours de la vraisemblance. On aime bien avoir des preuves, et les dossiers de l’OFPRA puis de la CNDA sont des documents avec des preuves. Ce qu’on cherche dans ce récit, d’abord écrit puis oral, qui va être confronté à l’écrit et à l’oral, c’est avant tout de la cohérence, de la spontanéité, et du vraisemblable. Et ce que je maintiens jusqu’au bout – j’animais une conférence la semaine dernière à l’OFPRA –, c’est que mes patients n...

1 Office français de protection des réfugiés et apatrides.

2 Cour Nationale du Droit d’Asile.

3 Trouble mental rare relatif à une expérience fantasmée et durable de son corps, dont on se représente tout ou partie comme pourrissant, détruit

Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky

Anthropologue et psychologue clinicienne, Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky reçoit en consultation, à l’hôpital Avicenne de Bobigny, ces hommes et ces femmes qui, en danger de mort, ont fui leur pays pour chercher l’asile en France. La Revue Quart Monde a souhaité, dans le prolongement de son dossier Coupables, victime, résistant(e)… (nº 247, septembre 2018), rencontrer ce témoin privilégié de la souffrance et de la résistance humaine.

By this author

CC BY-NC-ND