Jean-Pierre et Luc Dardenne. Le Jeune Ahmed

Film, Belgique, 2019

Marie-Hélène Dacos-Burgues

p. 49-50

Bibliographical reference

Le Jeune Ahmed, Belgique, 2019, film de Jean-Pierre et Luc Dardenne, avec Idir Ben Addi, Olivier Bonnaud, Myriem Akheddiou, Victoria Bluck, Claire Bodson.

References

Bibliographical reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Jean-Pierre et Luc Dardenne. Le Jeune Ahmed », Revue Quart Monde, 251 | 2019/3, 49-50.

Electronic reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Jean-Pierre et Luc Dardenne. Le Jeune Ahmed », Revue Quart Monde [Online], 251 | 2019/3, Online since 01 March 2020, connection on 16 December 2019. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8078

Dans ce film il s’agit encore de jihad. Mais un jihad proche. Presque plus inquiétant. Car le jeune Ahmed – à peine 13 ans – s’est mis dans la tête de punir sa professeure de l’école de devoirs, qui est une renégate. De la même origine qu’Ahmed, elle a osé renier sa religion et vivre à l’occidentale. Elle voit bien l’endoctrinement dans lequel glisse Ahmed, très jeune. Comme elle a de la sympathie pour lui, elle essaye de le « chapitrer » et cela ne marche pas. Il refuse de lui serrer la main. Il a une haine féroce contre elle car il n’y a pire crime que d’être un renégat selon l’imam du quartier, en Belgique. Il veut tuer cette femme. Pour les réalisateurs, le choix d’un enfant si jeune comme héros du film tient à l’idée qu’à cet âge-là « le fanatisme, peut-être, pouvait encore trembler ». Le processus de déradicalisation mis en œuvre pour récupérer l’enfant après une première tentative de meurtre ratée est évoqué. Le désespoir de la mère du jeune Ahmed aussi.

Le journal Marianne s...

1 Le Jeune Ahmed, Belgique, 2019, film de Jean-Pierre et Luc Dardenne, avec Idir Ben Addi, Olivier Bonnaud, Myriem Akheddiou, Victoria Bluck, Claire

Marie-Hélène Dacos-Burgues

By this author

CC BY-NC-ND