Une recherche participative internationale

Robert Walker, Rachel Bray, Marianne de Laat, Xavier Godinot et Alberto Ugarte

p. 4-7

Citer cet article

Référence papier

Robert Walker, Rachel Bray, Marianne de Laat, Xavier Godinot et Alberto Ugarte, « Une recherche participative internationale  », Revue Quart Monde, 258 | 2021/2, 4-7.

Référence électronique

Robert Walker, Rachel Bray, Marianne de Laat, Xavier Godinot et Alberto Ugarte, « Une recherche participative internationale  », Revue Quart Monde [En ligne], 258 | 2021/2, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 02 août 2021. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10306

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde, l’objectif primordial du Programme de développement durable à l’horizon 2030, reflète un consensus croissant sur la nécessité de considérer des dimensions autres que monétaires dans la réflexion sur la pauvreté.
Pour améliorer la compréhension de la pauvreté multidimensionnelle dans le monde, le Mouvement international ATD Quart Monde, en collaboration avec des chercheurs de l’Université d’Oxford, a lancé en 2016 un projet de recherche international dans cinq continents et six pays pour identifier les dimensions clés de la pauvreté et leurs relations.

Le rapport de recherche, dont ce document est un résumé, est le résultat d’un processus collectif de contributions et de critiques de la part des co-chercheurs des équipes nationales de recherche du Bangladesh, de Bolivie, France, Tanzanie, Royaume-Uni et États-Unis, soit plus de 80 personnes. La responsabilité de la version finale incombe à l’Équipe de coordination internationale, telle qu’elle est mentionnée ci-dessus.

Le projet est basé sur la méthodologie du Croisement des savoirs, dans lequel des personnes en situation de pauvreté, des praticiens et des universitaires sont co-chercheurs. Dans cette méthodologie, les différents types de connaissances résultant des expériences de vie, de l’action et de la recherche académique sont d’abord construits de manière indépendante à travers des rencontres avec des groupes de pairs, puis croisés pour s’enrichir mutuellement, donnant lieu à de nouvelles perspectives sur la réalité de la pauvreté.

Des équipes de recherche nationales (ERN) ont...

1 Voir, pages suivantes, les CV des personnes de l’équipe de coordination internationale en tête de leurs contributions personnelles.

2 Le croisement des savoirs et des pratiques : quand des personnes en situation de pauvreté, des universitaires, et des professionnels pensent et se

3 https://www.atd-quartmonde.fr/wp-content/uploads/2019/05/DimensionsCacheesDeLaPauvrete_fr.pdf

4 Voir l’article p. 19.

Robert Walker

Université d’Oxford.

Articles du même auteur

Rachel Bray

Université d’Oxford.

Articles du même auteur

Marianne de Laat

ATD Quart Monde.

Articles du même auteur

Xavier Godinot

ATD Quart Monde.

Articles du même auteur

Alberto Ugarte

ATD Quart Monde.

Articles du même auteur

CC BY-NC-ND