241 | 2017/1Démocratie, droits et responsabilités

Les obligations professionnelles, familiales et sociales sont impossibles à assumer lorsqu’on est durablement plongé dans l’insécurité et l’exclusion sociale, et la jouissance des droits fondamentaux s’en trouve fragilisée. Des personnes à la rue, sans droit à une résidence reconnue, sont ainsi rendues invisibles et engagées dans un cercle vicieux de déni de leurs autres droits. Ailleurs, ceux qui n’ont pas réussi à faire établir un acte de naissance se trouvent, de fait, citoyens de seconde zone. Un fossé toujours plus grand se creuse entre des élites qui semblent comme « hors sol », et le peuple qui galère. Ceux qui sont le plus longtemps restés à l’écart des arcanes démocratiques de nos sociétés sont les moteurs d’une indispensable régénération.

 

Commander ce numéro ici!