N° 248, 2018/4

Monde numérique, monde solidaire, monde solitaire ?

Disponible en ligne à partir du 1er juin 2019

Dès les années 80, le mouvement ATD Quart Monde mettait en place des projets pilotes : ateliers informatiques dans les quartiers oubliés, rencontres régulières autour d’ordinateurs avec des personnes vivant à la rue, etc. au 21e siècle, l’évolution effective vers le tout numérique a pour effet qu’à l’illettrisme, à l’analphabétisme, et aux inégalités d’accès aux droits en général s’ajoute désormais une nouvelle source d’exclusion, l’« illectronisme ». Risque, ou bien chance à saisir, dans la mesure où la technologie peut devenir un outil permettant de résoudre des problèmes sociaux ?

 

Éditorial : Isabelle Pypaert Perrin: Justice au cœur !

Dossier : M. Hosselet-Herbignat : Monde numérique, monde solidaire, monde solitaire ? ; Périne Brotcorne : Digitalisation des services publics : la face sombre ; Valentine de Dreuille : Un cloud solidaire ; Sophie Delile, Victor Estienney : Faire du numérique une chance pour tous ; Marianne Trainoir : Les cultures numériques des personnes à la rue ; UPQM Grand Ouest : Ce que ça change dans ma vie quotidienne ; Bernard Legros : Une éducation scolaire à la décroissance est-elle soluble dans le numérique ? ; Quyen Tran : Des algorithmes qui aident à exclure ? ; Antonella Sinopoli : Ghana : la décharge d’Agbogbloshie ; M-H. Dacos-Burgues, M-O. Diot, M. Hosselet-Herbignat : Les enfants fantômes : un défi pour l’Afrique.

Autrement vu : Dominique Rammaert : L’art et la poésie, culture libératrice.

Écouter voir : M-H. Dacos-Burgues, B. Lehmann-Berdugo, J. Tonglet : Films : Shéhérazade, Sofia, Capharnaüm ; CD audio Claude Capéo.

Fondamentales : Alain Caillé : Joseph Wresinski à la lumière de Mauss : anthropologie politique du don.

Recherche : Ton Redegeld : La Rotterdam-wet.

Revue de presse : C’est la vie dans la rue qui est violente.

Livres Ouverts

 

Commander ce numéro ici !