251 | 2019/3Chanter la dignité

Disponible en ligne à partir du 1er mars 2020

« Dans les aldeas du Guatemala comme les mornes d’Haïti, les slums d’Afrique ou d’Asie et les bidonvilles d’Europe, partout j’ai entendu les familles qui se débattent dans l’intolérable misère, chanter leur dignité », écrivait en 1987 Joseph Wresinski. Comment, dans l’histoire humaine, le chant a-t-il été un instrument de libération, l’affirmation d’une dignité inaliénable ?

Appelant à la dignité malmenée mais présente en chaque auditeur et interprète, les chants des exploités, des pauvres, des parias font partie du patrimoine immatériel de l’humanité. Le chant est un chemin de libération. Ici et là, des chorales se sont créées avec des hommes et des femmes sans domicile, en prison, échappés de l’enfer des migrations forcées, hébergés dans des foyers, dans des quartiers mal réputés à la périphérie de nos villes. Des chefs de chœur et des choristes, professionnels ou amateurs ont voulu transmettre leur bonheur de chanter, refusant que cet art demeure le privilège de quelques-uns.

 

PROCHAIN DOSSIER : Entrer en militance

Une nouvelle version du site internet de la Revue Quart Monde!

Le 1 octobre 2019, la revue Quart Monde a lancé une nouvelle version de son site !

Les visiteuses et les visiteurs du site peuvent y découvrir ou redécouvrir une archive impressionnante : 33 ans de Revue Quart Monde en libre accès !

Cela représente 130 numéros numérisés, soit plus de 1000 articles et plus de 8000 pages. Comme par le passé, les articles sont mis en ligne en libre accès 6 mois après la parution de la version papier de la revue.

Une version PDF des articles est disponible à partir du n°204 et peut être téléchargée.

Les recherches sur le site peuvent se faire par années, par numéros, par auteurs, par traducteurs, mais aussi par les index thématiques et géographiques.

La nouvelle version du site, développée par notre partenaire EDINUM, est consultable non seulement sur ordinateur mais aussi sur tablette et smartphone.

Nous espérons que vous la trouverez agréable et vous invitons à partager largement son contenu sur les réseaux sociaux où vous êtes présents et actifs.

Le site évoluera encore dans les prochains mois, en tenant compte aussi des remarques que vous nous ferez parvenir.

Nous chercherons à publier également des contenus complémentaires à la version papier de la revue.

Bien évidemment, cette version papier continue, avec désormais l’appui d’un Comité scientifique.